Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 20:41

  593e Chope et verre à bière

"BRASSERIE PELFORTH"

En 1863, Louis Boucquey de Caesteker fonde la brasserie à Lille dans le quartier Vauban. Il s’honore d’y accueillir Louis Pasteur qui peut ainsi expérimenter ses travaux de pasteurisation. Mais la première guerre mondiale emporte tout projet d’expansion et la brasserie Boucquey disparaît. Au sortir du conflit, Louis Boucquey, le petit-fils du fondateur, veut relancer l’affaire familiale.

Il s’associe à deux autres brasseurs, Armand Deflandre et Raoul Bonduel et crée en 1921 La Brasserie du PELICAN, nom inspiré par la « danse du Pélican », fox trot alors très à la mode. Ils y brassent une bière blonde issue de la fermentation basse, en vogue à l’époque.

Le succès est rapide, en 1921 la production est de 10 000 hectolitres, trois fois plus en 1925, et les 100 000 hectolitres sont atteints dès 1933.

En 1937 Jean Deflandre (le fils d’Armand) parvient à assembler deux malts d’orge et choisit de les combiner avec une souche pure de levure qu’il a ramenée de son séjour anglais dans la Brasserie Kingston Upon Thames.

Il développe ainsi une toute nouvelle bière Brune à 6° d’alcool, type fermentation basse, alors que la plupart des bières de l’époque étaient blondes.  La brune s’appellera Pelforth 43, nom provenant d’un soupçon de Pélican « PEL », d’un trait de caractère « FORTE » et d’une touche so british, « TH’ » ainsi que « 43 », quantité d’orge nécessaire à la fabrication d’un hectolitre de Pelforth. Heureux  hasard, le chiffre 43 évoque également l’une des plus grandes fiertés de Lille et de sa cité Vauban depuis la révolution : le 43ème régiment d’infanterie. La Pelforth 43 est lancée lors de l’Exposition de 1937, son succès est immédiat dans toute la région.

Avec l’apparition de Pelforth 43 s’ouvre une nouvelle ère et un nouveau marché, les bières de spécialité.

En 1963 pour satisfaire davantage les amateurs de Pelforth, une nouvelle bière voit le jour, bière blonde  nommée Pelforth Pale. Cette blonde aujourd’hui se nomme Pelforth Blonde. Très vite, le chiffre 43 rappelant trop les années de guerre, est abandonné, et la marque devient Pelforth tout simplement.

En 2003 pour renforcer la gamme, une nouvelle variante est lancée : Pelforth Ambrée. Elle s’inscrit dans la lignée de la Blonde et de la Brune, riche du savoir-faire de Pelforth dans le brassage de malts grillés et de fines notes de houblon.

En 2011 Pelforth innove à nouveau et lance Pelforth 3 malts, une bière blonde de dégustation issue de l’alliance inédite de trois malts

 

Contenance 33 cl, hauteur 13 cm100 1295

Offert le 06 décembre 2012 par Michou la Maison Commune à Villeneuve d'Ascq (59).HPIM1080la maison communebis

Partager cet article

Repost 0
Published by verres-yoyo-collection - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de verres-yoyo-collection
  • Le blog de verres-yoyo-collection
  • : Verres à bière
  • Contact

Profil

  • verres-yoyo-collection
  • La tégestophilie est le fait de collectionner des sous-bocks de bière, ou, par extension, des objets liés à la bière (verres, capsules, bouteilles, publicités, étiquettes...).
  • La tégestophilie est le fait de collectionner des sous-bocks de bière, ou, par extension, des objets liés à la bière (verres, capsules, bouteilles, publicités, étiquettes...).

Rechercher

Texte Libre

Un grand merci aux généreux donateurs.

Archives

Catégories